25 août 2017

Tant que je serai noire, de Maya Angelou

Tant que je serai noire. Ce récit autobiographique apparaît d'abord comme le témoignage d'une mère qui élève seule son fils, Guy Johnson ; qui essaie de gagner sa vie dans le monde du show-business. Subvenir à ses besoins et à ceux de son enfant, être indépendante, telles sont ses priorités, et elle ne manque pas de courage, d'audace, ni de détermination pour cela. Mais la nécessité de devoir gagner son pain quotidien n'est pas la question la plus préoccupante, même si elle est la plus urgente. Il y a aussi et surtout la... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 10:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

20 août 2017

Du racisme français, d'Odile Tobner

Voici un livre que chaque français, ou plutôt chaque habitant de la France devrait lire, mais l'on sait que tout le monde ne lit pas, surtout des essais. Cependant tout le monde s'informe, par la télé, la radio, les journaux... Chacun se forge son opinion sur une question en écoutant les uns et les autres débattre dans les médias, et il est très facile, pour une majorité de voix penchant dans un sens, d'influer sur l'esprit du public, surtout lorsque, en face d'elles, il y en a si peu ou presque pas pour faire valoir un point de vue... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 11:48 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 août 2017

Le mariage interdit, d'Edouard Kali-Tchikati

Quelle est la denrée la plus recherchée des femmes ? La réponse dépend des femmes dont on parle, de leur pays de résidence et de la culture dans laquelle elles baignent depuis leur enfance, de leurs conditions de vie... Oui, tout dépend de la société dans laquelle elles vivent et de leur parcours personnel. Si une femme a une activité professionnelle qui lui assure une sécurité financière enviable, son besoin de trouver un homme sera motivé par d'autres raisons que celles d'ordre économique ou financier.  Or dans certains pays,... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 08:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
04 août 2017

Un enfant du pays, de Richard Wright

Richard Wright, j'ai fait sa connaissance, il y a près de dix ans, avec Black Boy. Comment oublier ce roman ? Comment oublier cette faim dévorante de l'auteur-narrateur, une faim aussi bien physique qu'intellectuelle ? La faim est un thème essentiel chez Wright, au point qu'elle apparaît dans l'un de ses titres : American Hunger, oeuvre de publication posthume, traduite en français par le titre Une faim d'égalité. La faim, c'est le désir ardent de combler les brèches, bien plus les trous béants que des siècles d'Histoire ont creusés... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 00:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]