05 juin 2017

Les larmes noires, de Julius Lester

Pierce Butler a hérité de son père, qui lui-même l'avait reçue de son père, une plantation dont la prospérité atteint un niveau enviable. Cette plantation est située en Georgie. Pierce Butler possède plusieurs centaines d'esclaves, qu'il traite sans une excessive rigueur, si bien qu'aucun de ses esclaves ne souhaiterait changer de maître. Cependant Pierce Butler a une passion : le jeu, où il mise et perd systématiquement, sans pour autant se guérir de cette passion désatreuse pour ses finances.      Pour payer les... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 21:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

14 juin 2016

Les Croquettes de Médard, de Kinzy

« Adélard le cochon habitait une cabane de planches et de tôles. Il passait son temps à ruminer ses chagrins. En face de lui, Médard le chien était attaché à un cocotier. Médard se méfiait d’Adélard, il ne lui adressait plus le bonjour depuis longtemps, car pour un oui ou pour un non,  le cochon se mettait à grogner. »     C’est ainsi que commence Les Croquettes de Médard, la première œuvre littéraire de Kinzy, artiste peintre et sculptrice, qui sculptait aussi les mots à ses heures perdues. Les lecteurs... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 19:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 juin 2016

Zoé, de Jean-Pierre Makosso

Zoé est une petite fille curieuse et entreprenante. Au lieu de se mettre au lit, conformément à l'injonction des parents qui doivent se retrouver pour une cérémonie réservée seulementaux adultes, elle les suit discrètement. Elle veut voir ce que c'est que la danse de la guérison, réservée aux initiés. Elle trouve dommage que certaines choses soient cachées aux enfants et promet d'agir différemment.   "Quand je serai grande, je t'apprendrai Je partagerai ma danse avec toi Je t'apprendrai à sentir le tam-tam Et à danser comme... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 janvier 2016

Thaliane et les mystères du fleuve, de Kharine Yidika

Les auteurs congolais s'intéressent de plus en plus à la littérature de jeunesse, ce qui est une bonne nouvelle, car ce secteur reste à développer. Cette remarque vaut pour les auteurs africains en général. Les auteurs de littérature pour la jeunesse ne se comptent plus sur les doigts de la main, comme c'était le cas il y a quelques années. Au Congo par exemple, que pouvait-on citer comme exemples, en dehors de L'Affaire du silure, du doyen Guy Menga ? Il y a eu la revue Ngouvou, dont l'engouement qui accompagné sa parution prouve... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 octobre 2015

Les aventures d'Imya, petite fille du Gabon

Imya est une petite fille qui vit une enfance heureuse dans un village situé au bord de l'Ogooué, le grand fleuve qui traverse le Gabon. La vie au village est rythmée par diverses activités, les unes réservées aux femmes, les autres aux hommes, auquelles les enfants sont initiés, puisqu'ils sont destinés à prendre la relève. Les connaissances et expériences se transmettent ainsi de génération, et l'équilibre du village est assuré par une organisation rigoureuse, que chacun respecte car il en va de la stabilité et de la paix du... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 avril 2015

Contes d'Emilie Flore-Faignond 1

Emilie-Flore Faignond a écrit plusieurs livres, dont le recueil de poésie Méandres, les romans Afin que tu te souviennes et Miji, L’Hybride des rives, dans lesquels elle livre des témoignages personnels.     Mais elle, qui a tant reçu de sa grand-mère africaine et qui est devenue grand-mère à son tour, a aussi à cœur d’offrir à ses petits-enfants, aux petits-enfants du monde entier, des histoires à travers lesquels ils puissent vivre la magie de l’écriture, capable de donner vie à tout un univers enchanté et enchanteur,... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 02:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

06 avril 2015

La Ronde des Petits Rusés, d'Adèle Caby-Livannah

Comme à l’époque de la Fontaine, les contes sont, encore de nos jours, un formidable moyen d’édification mutuelle sur les travers des hommes. Le monde que nous présente Adèle Caby-Livannah dans La Ronde des Petits Rusés, son dernier livre, illustre bien la société des hommes, où les uns cherchent toujours à tirer profit des autres, à les spolier même de leur bien. On passe son temps à envier ce que les autres possèdent, à obstruer leur chemin au lieu de tracer son propre chemin.     Dans l’album La Ronde des Petits... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 00:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 octobre 2014

Contes merveilleux et contes drôles de la savane, de Virginie Mouanda Kibinde

Virginie Mouanda est romancière. Elle a publié Au Soleil noir du Cabinda en 20014 et Mémoire d’une colline en 2009, mais elle souhaite aussi et surtout offrir au jeune public des textes qui les transportent dans le monde merveilleux du conte, monde fabuleux, où les barrières entre la société des hommes et celle des animaux n’existent pas, un monde qui nous montre les animaux rivaliser de ruse ou de sottise et les hommes révéler leur nature : ils apparaissent cupides, méchants, prétentieux. Après un roman de jeunesse, Concerto en... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 juillet 2014

Les Nuits du Conte d'Oran, de Jorus Mabiala

« Je suis conteur. Mais il ne s’agit ni d’un engouement, ni d’un choix réel. Je suis conteur car le conte fait partie intégrante de ma culture et plus particulièrement de mon histoire personnelle. Mon éducation s’est faite au rythme des histoires de mon père qui, pour chaque chose de la vie, a une histoire à conter, et ma mère l’accompagne toujours par des remarques, des chants ou des danses. J’ai donc vécu toute ma vie dans le conte ». Voilà, c’est dit : Jorus Mabiala et le conte ne font qu’un. C’est ainsi qu’il... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 13:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
09 juillet 2014

La Case de l'oncle Tom, d'Harriet Beecher Stowe

La Case de l’oncle Tom, le livre américain le plus vendu au XIXe siècle, une œuvre qui compte dans la lutte pour l’abolition de l’esclavage.  Nous sommes aux Etats-Unis, dont les Etats n’ont pas tous la même attitude lorsqu’il s’agit des esclaves. Les Etats du Sud sont réputés pour leur cruauté prononcée envers les Noirs. Cette partie de l’Amérique est considérée comme un enfer par les esclaves, un point de non retour. Il faut se diriger vers le Nord pour trouver des propriétaires d’esclaves aux mœurs plus douces. C’est le cas... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 14:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]