13 mai 2015

Le prix du pardon, un roman sentimental en trois tomes, de Fabiola Chenet

Pour un auteur, participer à un salon du livre, c’est moins l’occasion de vendre des livres que de faire des rencontres : rencontre des lecteurs mais aussi rencontre d’autres auteurs. C’est ainsi que, au premier salon du livre organisé à Verneuil-en-Halatte, dans l’Oise, en avril dernier, j’ai fait la connaissance d’une auteure native de la Réunion : Fabiola Chenet. Elle m’a intriguée tout de suite car elle n’avait pas de livres sur sa table d’exposition, mais des cartes représentant la couverture de ses ouvrages, ainsi que... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 00:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 mai 2015

Une saison blanche et sèche, d'André Brink

On a beau citer les différents critères qui font qu’un livre est digne de compter parmi les grands livres, pour moi un critère balaie tous les autres : un livre excellent, c’est celui qui vous tient éveillé, qui dissout la fatigue alors que vous avez de nombreuses heures de sommeil à rattraper, qui accompagne vos pensées longtemps après avoir tourné la dernière page, un livre qui reste dans votre esprit et se hisse bien haut dans votre mémoire de lecteur, où certains titres restent bien accrochés tandis que d’autres sont plus ou... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 11:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
18 novembre 2014

Un Yankee à Gamboma, de Marius Nguié

« Dans l’uniforme qu’il habitait, ce mercredi du mois de juin, Benjamin avait les allures d’un yankee. En français de Gamboma, un yankee est une racaille, un homme sans scrupule, qui peut commettre un meurtre sans se soucier. Il avait étendu Karine sur l’herbe, l’avait mise à quatre pattes, puis lui avait mis son gros zizi dans le cul. Cachés derrières une touffe d’herbes, nous regardions cet éboulement, nous frissonnions de peur. » L’incipit du roman Un Yankee à Gamboma, de Marius Nguié, introduit brutalement le lecteur... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 22:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2014

Georges, d'Alexandre Dumas

Cela fait bien longtemps que je n’avais pas succombé à la tentation de tricher, en lisant un livre qui me passionne, c’est-à-dire d’aller jeter un rapide coup d’œil vers les dernières pages du roman pour apaiser ma curiosité ou mon anxiété quant au devenir des principaux protagonistes. D’habitude je me fais violence et je résiste avec courage ; cette fois j’ai cédé à la tempête de questionnements qui se levait dans ma tête, questionnements qui peuvent être résumés ainsi : « comment tout cela va-t-il finir ? »... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 19:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
24 octobre 2014

N'Être, de Charline Effah

Après avoir publié Percées et Chimères en 2011, aux éditions Jets d’encre, et participé à un ouvrage collectif, Les Lyres de l’Ogooué, en 2012, chez le même éditeur, Charline Effah revient dans l’actualité littéraire avec le roman N’Être, qui vient tout juste de paraître aux éditions La Cheminante. Le format du livre peut surprendre, pour ne pas dire décontenancer, mais qui a dit que le format ou le volume d’un livre déterminait la valeur de son contenu ? N’Être est un petit roman, sans doute, mais un petit roman qui prend son... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 octobre 2014

Ma Chrysalide est devenue papillon 20 ans après, de Milie Théodora MIERE

Milie Théodora MIERE a eu un parcours qui encouragera plus d’une à ne pas baisser les bras, à ne pas se laisser écraser par la fatalité. La vie peut se montrer parfois bien cruelle, mais si nous passons notre temps à nous morfondre au lieu d’être dans l’action, les choses ne pourront jamais être meilleures.    (Milie Théodora Miere, à la rencontre littéraire autour de la littérature congolaise, organisée à Houdan, fin septembre 2014)   C’est l’impression la plus forte, je pense, que l’on ressent à la lecture de Ma... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 juillet 2014

Afin que tu te souviennes, d'Emilie-Flore Faignond

Afin que nous nous souvenions de cette période qui précède et qui suit les indépendances congolaises, Emilie-Flore Faignond écrit Afin que tu te souviennes. C’est son autobiographie, certes, mais c’est surtout une immersion vivante, émouvante, édifiante dans la communauté des Métis des deux rives du fleuve Congo.     Léopoldville, qui devient par la suite Kinshasa, et Brazzaville sont les deux scènes principales de cette longue tranche de vie, qui commence aux premiers frémissements de cette fleur sensible qu’est... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 13:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
19 juillet 2014

Congo Inc, le Testament de Bismarck, d'In Koli Jean Bofane

Des Mathématiques congolaises à Congo Inc., les romans d’In Koli Jean Bofane sont bien plantés au Congo, plus précisément en République Démocratique du Congo, un pays dont les extraordinaires richesses minières attirent les convoitises des puissances occidentales et entraînent par la même occasion les guerres, les exodes, la paupérisation de la population qui est sacrifiée au nom du profit. En réalité, les choses n’ont pas vraiment changé depuis la Conférence de Berlin, qui eut lieu de novembre 1884 à février 1885, et au cours de... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2014

La Confession des âmes, de Berthrand Nguyen Matoko

La Confession des âmes est le sixième livre de Berthrand Nguyen Matoko. Après une première rencontre avec cet auteur au travers de sa poésie, il me tardait de le découvrir comme prosateur.     Pierre-Yves Duchâteau est un Français de bonne famille. Il est enseignant et a demandé une affectation à l’extérieur de la France, pour découvrir du pays. Son choix se portait sur un pays d’Asie, mais il est affecté à Libreville, au Gabon, contre son gré. Les paroles bienveillantes de son père, ancien diplomate qui a séjourné dans... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 02:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
06 juillet 2014

Le Mort vivant, d'Henri Djombo

Le Mort vivant est le récit d’un homme sur lequel l’appareil judiciaire et politique s’est acharné, au point que, pour son entourage, il était certain qu’il ne faisait plus partie du monde des vivants.     Alors qu’il se promenait tranquillement dans le village où il s’était rendu pour les obsèques de sa sœur défunte, Joseph est enlevé, accusé de complot. Il est déféré à la prison de la capitale où on n’attend qu’une chose : qu’il reconnaisse son forfait, qu’il signe le rapport préparé par des agents zélés et qui... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :