07 août 2017

Le mariage interdit, d'Edouard Kali-Tchikati

Quelle est la denrée la plus recherchée des femmes ? La réponse dépend des femmes dont on parle, de leur pays de résidence et de la culture dans laquelle elles baignent depuis leur enfance, de leurs conditions de vie... Oui, tout dépend de la société dans laquelle elles vivent et de leur parcours personnel. Si une femme a une activité professionnelle qui lui assure une sécurité financière enviable, son besoin de trouver un homme sera motivé par d'autres raisons que celles d'ordre économique ou financier.  Or dans certains pays,... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 08:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

17 juillet 2017

Lady Boomerang, de Marie-Léontine Tsibinda

Un couple qui s'aime, qui est uni, suscite souvent de la jalousie autour de lui, de l'envie, le désir d'être à la place de celui ou celle qui est tant chérie par son conjoint. Au lieu de se mettre soi-même en quête de la personne qui fera notre bonheur, on préfère jeter notre dévolu sur un coeur déjà épris !     C'est l'intrigue qui se profile dans Lady Boomerang, premier roman de Marie-Léontine Tsibinda. Nitou et Ntinu Luaka s'aiment d'un amour sincère et sans partage, amour couronné par la naissance d'une fille :... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
12 avril 2017

Terrorisme d'Etat, Opération Barracuda, de Ramsès Bongolo

Découvrir l'auteur dans ses écrits, voilà ce qu'il me restait à faire après avoir rencontré Ramsès Bongolo, il y a plus de trois ans, à Brazzaville. Quiconque veut se familiariser avec sa plume n'a que l'embarras du choix, étant donné que Ramsès Bongolo a de nombreuses publications à son actif : une quinzaine, d'après la quatrième de couverture du livre dont j'ai fait l'acquisition, Terrorisme d'Etat, sous-titré Opération Barracuda. C'est l'une des dernières publications, pour ne pas dire la plus récente. Mais le titre du roman, ainsi... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2017

"Bonne Année", d'Ophélie Boudimbou, Anthologie des 60 ans de la littérature congolaise.

L'histoire de la littérature congolaise commence avec Jean Malonga, en 1953. 60 ans plus tard, les auteurs du Congo s'organisent pour honorer sa mémoire et célébrer les noces de diamant de cette littérature congolaise si remarquée, en publiant un livre collectif intitulé "Anthologie des 60 ans de la littérature congolaise", publié en 2015 aux Editions L'Harmattan. Voici l'entretien que nous avons eu avec Ophélie Boudimbou, la plus jeude des auteurs ayant participé à cette anthologie.       Vertu Ophélie... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 janvier 2017

"Les Fleurs des Lantanas", de Tchichellé Tchivéla

Quelle est la plus grande plaie des nouvelles républiques africaines, une fois qu'elles ont acquis l'Indépendance et qu'elles peuvent se gouverner elles-mêmes ?      Après avoir lu Les Fleurs des Lantanas, de Tchichellé Tchivéla, je dirais sans hésiter que c'est la corruption, c'est cette lèpre qui ronge, détruit le pays de l'intérieur, écrase les personnes compétentes au profit des  flatteurs. Une seule chose compte pour les dignitaires africains : la manifestation de leur toute puissance. Tous doivent... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 14:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2016

Rêves portatifs, de Sylvain Bemba

Après avoir publié des nouvelles et pièces de théâtre, Sylvain Bemba s'empare, à quarante ans, du genre romanesque. Autant dire qu'il s'en empare avec beaucoup d'aisance et de plaisir. Le récit, vivant, cocasse, est servi dans une langue riche en images. En fait le lecteur, en lisant le livre, se retrouve comme devant un écran, prêt à compatir ou à s'amuser des aventures des personnages. L'écran est au coeur du récit, car l'auteur veut d'abord mettre en avant la puissance du cinéma, un loisir relativement récent dans ces... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 13:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

22 août 2016

Makandal dans mon sang, d'Alfoncine Nyélenga Bouya

Alfoncine Nyélénga Bouya est une grande dame des lettres, je veux dire que c'est une dame qui suit au plus près l'actualité littéraire, notamment africaine ; qui ne se permet aucune restriction quand il s'agit de découvrir des livres, et derrière eux leurs auteurs. C'est ainsi qu'elle en est arrivée à fréquenter ces auteurs, à tisser avec eux des liens plus ou moins solides, surtout lorsque certaines correspondances spirituelles, pour ne pas dire philosophiques, se font jour avec ces auteurs et attisent cette amitié, comme des braises... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 19:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
01 juillet 2016

La Traversée, de Henri Djombo

Avec La Traversée, je plonge pour la deuxième fois dans l'univers romanesque d'Henri Djombo, que j'avais appris à connaître avec Le Mort-Vivant. Cela avait été une agréable rencontre. Il était donc difficile de lire ce roman-ci sans me référer au précédent. Une question s'imposait : le plaisir de lire La Traversée serat-t-il égal, inférieur ou supérieur à celui que j'ai éprouvé avec Le Mort-Vivant ? D'ailleurs il est impossible, pour qui a lu Le Mort-Vivant, de ne pas avoir ce roman à l'esprit tout au long de La Traversée,... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 23:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 juin 2016

Zoé, de Jean-Pierre Makosso

Zoé est une petite fille curieuse et entreprenante. Au lieu de se mettre au lit, conformément à l'injonction des parents qui doivent se retrouver pour une cérémonie réservée seulementaux adultes, elle les suit discrètement. Elle veut voir ce que c'est que la danse de la guérison, réservée aux initiés. Elle trouve dommage que certaines choses soient cachées aux enfants et promet d'agir différemment.   "Quand je serai grande, je t'apprendrai Je partagerai ma danse avec toi Je t'apprendrai à sentir le tam-tam Et à danser comme... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 mai 2016

Mon Patron n'est pourtant pas un Blanc, de Yvon Lewa-Let-Mandah

Première pièce théâtre de Yvon Wilfride Lewa-Let-Mandah, Mon patron n’est pourtant pas un blanc met en scène un jeune homme qui rentre au pays après un long séjour en France où il a mené à bien ses études. De retour au pays natal, il compte mener une vie aisée, d'autant plus qu'il est à la tête de plusieurs entreprises qui lui rapportent des revenus importants. Cependant, cette aisance financière lui fait oublier et même renier ses origines. Lambert Mbuata ne se considère plus comme un Congolais. Dans sa tête, il se voit comme un... [Lire la suite]
Posté par Kihindou à 23:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :