Virginie Mouanda est romancière. Elle a publié Au Soleil noir du Cabinda en 20014 et Mémoire d’une colline en 2009, mais elle souhaite aussi et surtout offrir au jeune public des textes qui les transportent dans le monde merveilleux du conte, monde fabuleux, où les barrières entre la société des hommes et celle des animaux n’existent pas, un monde qui nous montre les animaux rivaliser de ruse ou de sottise et les hommes révéler leur nature : ils apparaissent cupides, méchants, prétentieux.

Après un roman de jeunesse, Concerto en forêt tropicale, publié en 2005, et un conte illustré, Madiyé, princesse des savanes, publié en 2007, elle fait paraître les Contes merveilleux et contes drôles de la savane en 2013. 

 

Couverture livre Virginie Mouanda 001

 

On le sait, les contes ne sont pas destinés qu’aux jeunes, ils invitent également les moins jeunes à la réflexion ou les interpellent en les mettant en face de leurs défauts, de leurs comportements.

C’est le cas par exemple de ce couple mis en scène dans le conte qui porte tout simplement le titre de « L’homme et la femme ». La femme manifeste un amour plutôt intéressé, faisant la fête à son homme seulement lorsque celui-ci rapporte, de sa chasse, du gibier ; Excédé, le mari chasseur décide de faire manger à sa femme leur propre chien. Pour se venger, la femme prépare un bon plat, qu’elle assaisonne avec les meilleurs ingrédients, c’est-à-dire le pus récolté sur les plaies des enfants, la morve et les crotte de leurs nez, les poux prélevés sur leurs têtes etc. Elle sert ce plat succulent à son mari et lorsqu’ils apprennent l’un l’autre ce qu’ils se sont fait mutuellement, c’est la crise au sein du couple. Mais se séparent-ils ? Que nenni ! « L’amour ne va pas sans la dispute. C’est de cette contradiction que naît la vie », peut-on lire, comme morale, à la fin du conte. 

Les dix contes du recueil se terminent par une formule finale bien congolaise et qui apporte une touche d’oralité renforcée par les chants qui agrémentent un bon nombre d’entre eux. 

Faites plaisir aux vôtres en leur offrant les Contes merveilleux et contes drôles de la savane.

 

Liss et Virginie Mouanda à Houdan

 (Virginie Mouanda Kibinde et Liss Kihindou au stand Littérature congolaise-Foire de la Saint Mathieu à Houdan)

 

Virginie MOUANDA KIBINDE, Contes merveilleux et contes drôles de la savane, Tropique Editions, 2013, 76 pages, 10 €.